Double-cliquez pour taper le texte
Double-cliquez pour taper le texte

Ostéopathie au féminin 418-391-2939

Des soins pour les femmes de tout âge 





 

"L’Ostéopathie est l’art et de traiter, par la main, les dysfonctions de la micro mobilité es tissus du corps, qui entraînent des troubles fonctionnels pouvant perturber l’état de santé."


(Référentiel Profession Ostéopathe ®)






L'ostéopathie c'est une médecine manuelle, un art, basé sur des actes palpatoires précis. Le traitement ostéopathique a pour but de libérer les différents tissus de l’organisme de leurs restrictions, afin qu’ils accomplissent leurs fonctions naturelles.


L’ostéopathe ne guérit rien mais, par ses mobilisations tissulaires, il permet à votre corps de retrouver l’harmonie et l’auto-régulation naturelle.


Tout dans le corps doit être mouvement et l’ostéopathe redonne du mouvement aux tissus (os, ligaments, tendons, muscles, organes, viscères, etc.), là où la stagnation s’était installée. Il libère aussi la circulation sanguine et lymphatique pour permettre les échanges métaboliques entre les différents systèmes de votre corps.


Il y a plusieurs champs de pratique ostéopathique tel que: ostéo-articulaire ou structurelle, viscérale, crânienne et biodynamique.


L'ostéopathie structurelle s'intéresse aux éléments osseux, articulaires et musculaires du corps et et est fondamentale dans la pratique ostéopathique.


Les techniques structurelles sont divisées en deux : les techniques avec thrust et les techniques rythmiques de tissus mous.


- Les techniques avec thrust sont utilisées pour corriger une dysfonction somatique et sont peu d'amplitude et grande vitesse. La combinaison dans ces techniques, elles-mêmes de petits paramètres de mouvements (compression, traction, glissements antéro postérieur ou latéral) permet de diminuer la force du thrust, de sorte que l'on évite évidemment tout type de traumatisme sur les tissus du patient.


- Les techniques rythmiques. Ces techniques incluent le stretching, le pompage, le muscle energy avec relaxation post-isométrique, les techniques myofasciales, etc. Les techniques fonctionnelles sont appliquées dans le but de détendre la musculature, de supprimer les tensions myofasciales. Elles s’appliquent non seulement au niveau musculo-squelettique mais aussi au niveau crânien et viscéral.


L'approche crânienne, une spécificité ostéopathique


En effet, aucune autre thérapie n'accorde une telle importance au crâne et aux structures qui le composent. Mais plus encore que la boîte crânienne, ce sont les mouvements qui l'animent qui intéressent les ostéopathes. L'ostéopathie crânienne tient compte d'un mécanisme baptisé MRP (pour mécanisme respiratoire primaire) et qui est essentiel au fonctionnement du corps humain.


Le MRP


Le mécanisme respiratoire primaire est un mouvement involontaire et rythmique. Un peu comme la respiration pulmonaire, il fluctue par cycles d'expansion-rétraction (inspir-expir) à raison d'environ 10-12 cycles par minutes. Indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, ce mécanisme se met en place bien avant la naissance, in utero, et donc bien avant la respiration pulmonaire elle-même. Le MRP est invisible à l'œil nu et seules les mains entraînées de l'ostéopathe (ou presque) peuvent percevoir cette respiration très subtile. Perceptible dans l'ensemble du corps, le MRP est tout particulièrement travaillé au niveau du crâne, où il prend sa source. Ce mécanisme fonctionne grâce à la combinaison de cinq éléments à la fois distincts et mêlés les uns aux autres. Il s'agit de:


- la motilité du SNC (système nerveux central);


- la mobilité des os du crâne;

- l'action des membranes de tensions réciproques (MTR);

- la fluctuation du LCR (liquide céphalo-rachidien);

- la mobilité du sacrum entre les iliaques.



L'ostéopathie viscérale va agir sur les organes thoraciques et digestifs, notamment pour permettre de retrouver un bon fonctionnement général de l'organisme.

En effet, trois zones intéressent l'ostéopathe dans le domaine de l'ostéopathie viscérale:


- le thorax (qui abrite le cœur et les poumons) et la gaine viscérale du cou;

- l'abdomen (dans lequel se trouvent les organes digestifs et les reins);

- le petit bassin (dans lequel on retrouve la majeure partie du système uro-génital) 


Ces trois régions doivent impérativement fonctionner correctement pour éviter tous les troubles digestifs et toutes les tensions qui peuvent se répercuter dans tout l'organisme (aussi bien vers la partie supérieure du corps que vers la partie inférieure) et aussi, pour limiter le stress car de nombreux neurones logent dans le système intestinal.


    L'ostéopathie biodynamique quant à elle, se distingue de l'ostéopathie classique puisqu'elle n'impose absolument rien au corps. Dans cette pratique le concept de globalité est prépondérant.

    L'ostéopathe qui adopte les principes de l'ostéopathie biodynamique est à l'écoute de tout ce qui l'entoure et pas seulement des tissus qu'il a sous la main lorsqu'il est en contact avec un patient. Il recherche la santé plutôt que la maladie.